Le quarantième congrès d’étiopathie aura lieu à Marseille au début du mois de juin 2016. Cet évènement constitue l’un des temps fort du monde étiopathique. C’est en effet l’opportunité pour les praticiens étiopathes de se réunir afin de d’échanger et de débattre autour de leurs expériences professionnelles. Ce temps fort est également un lieu où sont présentés les avancées et nouvelles prises en charges à travers des conférenciers étiopathes, médecins ou chercheurs venus de toute la France.
Le dynamisme et la croissance du nombre de praticiens participant à cet événement met en évidence l’intérêt accordé par pouvoirs publics et les patients à l’étiopathie.

L’étiopathie, prise en charge mécanique non médicamenteuse est une thérapeutique en pleine croissance offrant aux patients une qualité de soins constante et exemplaire. À L’image des intervenants de ce congrès, l’étiopathie est une thérapie ou la collaboration entre praticiens médicaux est encouragée afin de proposer aux patients une prise en charge la plus efficace possible.

Le quarantième congrès d’étiopathie aura lieu cette année au palais du Pharo.

palais-pharo-marseille

Le Palais du Pharo à Marseille. Centre du quarantième congrès d’étiopathie.

Le palais du Pharo a été construit sous Louis Napoleon Bonaparte à partir de 1850. Cet édifice dont les plans ont été dessinés par Samuel Vaucher architecte genevois en collaboration avec  Hector-Martin Lefuel. L’édification de ce palais a connu de nombreux retards conduisant ainsi son commenditaire a révoquer Samuel Vaucher pour le remplacer par Henri-Jacques Espérandieu, architecte de la basilique Notre-Dame de la Garde.
Après la chute du régime de Louis Napoléon Bonaparte le palais du Pharo est transformé successivement en hôpital pour tuberculeux puis faculté de médecine Marseille et enfin Palais des congrès.

Aujourd’hui palais des congrès, il a bénéficié en 2013 (année où Marseille a été capitale européenne de la culture) d’un important plan de rénovation avec l’adjonction de salles souterraines permettant d’accueillir de nombreux conférenciers.

Le palais du faro dispose également de jardins paysagés accueillant le siège de l’université d’Aix-Marseille.