Etiopathie Marseille le point

Histoire de l’étiopathie

L’article du « fémina » revient sur l’histoire de l’étiopathie. En particulier la création de cette méthode d’analyse des symptômes et de la pathologie. La journaliste met en évidence, l’historique et l’ancienneté de la méthode fondée par Christian Trédaniel en 1963. 

En effet, l’étiopathie hérite d’un historique thérapeutique millénaire à travers la pratique et la transmis des techniques manuelles d’avant notre jusqu’à aujourd’hui.

Les spécificités théoriques et techniques de l’étiopathie, etio : cause; pathie : souffrance sont ainsi mises en avant. De fait, l’étiopathe est présenté comme un mécanicien du corps humain ayant pour objectif une compréhension puis une résolution de la cause de la pathologie à l’origine des mots des patients.

Tout sur l’histoire de l’étiopathie

Les principales indications de l’étiopathie

L’étiopathe intervient tout au long de la vie du patient : du nourrisson, à la personne âgée. Par ailleurs, l’étiopathie est une thérapie manuelle du quotidien, en mesure d’apporter une réponse positive à de nombreux maux des patients :

  • Troubles musculo-squeletique,
  • Sciatalgie,
  • Troubles de la sphère ORL.

Pour retrouver la listes de prise en charges effectuées en étiopathie.

Prise en charge en étiopathie

L’étiopathie s’intéresse au patient et au terrain permettant l’installation de la pathologie. En conséquence,  une intervention étiopathique répondra à l’urgence d’une prise en charge comme au caractère chronique de certaines pathologies.

La reconnaissance de l’étiopathie

Les étiopathes évoluent dans un contexte professionnel positif et constructif. En effet, les relations établies entre les cabinets d’étiopathie, les centres de formations, et les structures médicales allopathiques offrent une garantie de soin optimal pour les patients.

En revanche, l’étiopathie souffre encore d’un manque de reconnaissance médiatique et institutionnelle :
l’article du « Fémina » revient sur les projets en cours de finalisation qui permettront aux étiopathes, d’être en stricte adéquation avec les standards de publications et de veilles sanitaires actuellement en vigueur.

En conséquence, ces processus de fonctionnement permettront aux praticiens d’améliorer leurs protocoles thérapeutiques afin d’être en mesure de prendre en charge les patients dans des conditions de soins optimales.